Montmartre, Metallic Skirt & Favorite Bag

DSC09024

A quelques jours de mon départ, j’ai eu comme un besoin de traverser Paris de part en part une dernière fois. Retourner voir la Tour Eiffel, déambuler au jardin des Tuileries, tourbillonner sous la grande roue place de la Concorde, photographier encore une fois Notre Dame de Paris, pour terminer au Sacré Coeur et embrasser la ville d’un seul regard. Paris en août est tellement agréable, déserte et calme, elle semblait presque m’appartenir ce jour-là, appaisée, bienveillante. J’avais enfilé mes fidèles Converses, pour être prête à avaler des kilomètres de balade, et ma nouvelle jupe en cuir métallisée, rebaptisée par mon copain la jupe du cosmonaute, pour rendre hommage à la mode parisienne qui aura rythmé mon quotidien ces trois dernières années. Et puis, la cerise sur l’outfit of the day de cette cérémonie d’au revoir, j’ai tenu à inaugurer mon nouveau sac favori, by The Archiduchess, à adopter d’urgence si, comme moi, tu rêves du Dionysus de Gucci mais que tu ne peux pas claquer le prix d’un tour du monde dans un sac. En espérant que ces photos et ce look te plairont, des bisous !

DSC08943

DSC09001

DSC08983

DSC08945

DSC08917

DSC08993

DSC08981

DSC09039

DSC08987

DSC08975

DSC08913

DSC08910

DSC08994

DSC08986

DSC08935

DSC09018

Top ZaraJupe ZaraColliers Pull & Bear – Montre Daniel WellingtonBracelet Mya BaySac via The ArchiduchessConverses via Asos

DSC08928

Août, mon paradis perdu

DSC04572

Ah, la semaine du 15 août. Le coeur des vacances, où Paris tourne au ralenti vidée de ses habitants, les familles s’étant enfuies en bord de mer paraisser au creux d’un hamac pendant que les enfants sautent dans les vagues le coeur léger. Les minutes semblent des heures, le soleil brûle tendrement les nuques, les rires s’étirent jusque tard dans la nuit, on se laisser bercer par le chant des cigales, les rythmes s’appaisent à l’ombre des grands arbres et tout nous semble si simple, on voudrait se promettre le monde pour la rentrée, mais pas tout de suite, peut-être après l’heure de la sieste. Le mois d’août, ce mois en suspens où tout n’est que somnolence et douceur de vivre. Et pendant que certains font glisser le sable au creux de leurs mains, insouciants, moi j’ai le temps qui me file entre les doigts, inexorablement. J’ai entamé une véritable course contre la montre, pour ces dix derniers jours parisiens. Ma nouvelle vie palpite et arrive bien trop vite, ne me laissant pas le temps de profiter de l’air léger des dernières soirées d’été. Mon agenda de ministre me dévore, et avec lui disparaît mon rêve d’août au ralenti. Je prépare ma rentrée avec la même ardeur que j’ai préparé mon entrée au collège – nouvel agenda, tenue du premier jour et passage chez le coiffeur – pendant que d’autres rêvassent sur un transat avec pour seul souci de terminer la page des mots croisés avant l’heure de la glace. Le mois d’août est une douce illusion pour moi cette année, et sonne comme un compte à rebours étourdissant avant l’entrée dans ma nouvelle vie. En espérant que ton été à toi est plus doux et paraisseux, des bisous.

DSC04627

DSC04664

DSC04618

DSC04549

DSC04526a

DSC04564

DSC04648

DSC04653

DSC04497

DSC04529

DSC04536

DSC04721

DSC04631

DSC04603

DSC04553

DSC04645

DSC04586

Blazer Pull & Bear – Chemise Zara – Jean Pull & BearMontre Mickael Kors – Bague Opale Bracelets Parfois & Aurélie BidermannCollier Mango – Sac via WestwingLunettes de soleil Zara – Stan Smith via Foot Locker

DSC04609