Postcard from MADEIRA

DSC07124

Pour qu’une destination me fasse rêver, elle doit remplir trois critères: il faut qu’il y ait des choses chouettes à explorer, des magasins sympas à dévaliser et des paysages idylliques à photographier. (Et du soleil si possible)(et un endroit calme pour se baigner)(je ne suis pas une fille compliquée, je t’assure). Eh bien laisse moi te dire que Madère remplit ces critères haut la main.

Madère, c’est cette petite île portugaise au large du Maroc, aussi connue sous le nom de l’île aux fleurs ou de la perle de l’Atlantique. Tout un programme. Ici, il fait beau et chaud toute l’année. Mais c’est au printemps que l’île est la plus belle, quand tous les paysages sont en fleurs. Et laisse moi te dire qu’on ne se moque pas de toi, niveau fleurs. Je n’ai jamais vu autant de variétés et de couleurs de ma vie. Tu as aussi le choix côté paysages. Tu aimes les grandes vallées verdoyantes et les cascades? Tu préfères les montagnes et les falaises? Ou t’es plutôt mer bleue turquoise à perte de vue? A Madère, pas de jaloux, il y en a pour tous les goûts. Ouvre juste grand les yeux et admire. Le must? Il n’y pas de moustiques sur l’île. Ni de mouches, ni de pigeons. C’est royal. Et je t’ai dit qu’ils faisaient aussi un vin délicieux? Allez, foncez. Madère, c’est un véritable petit coin de paradis.

Fotor0919231556

DSC00024

DSC00021

DSC07616

Fotor0919215618

DSC09529

DSC09611

DSC09452

Fotor0919215343

DSC00096

Fotor091921513DSC06773

DSC09906

DSC06730

Fotor0919220056

Mon hôtel à Madère: Vidamar Hotel Resort

Quelques lieux à ne pas manquer: Funchal, la capitale, sa vieille ville et son marché de fleurs, le Mercado dos Lavradores – le village de Monte, son église et son jardin tropical, accessible en funiculaire (comme au ski, mais sans les skis) – les excursions au Ponta Sao Lourenço, à la Caldeira Verde et aux 25 Fontes (prépare tes meilleures baskets et ouvre grands les yeux, tu vas en prendre plein les mirettes) – le village typique de Santana où on planterait bien sa tente pour toujours – sans oublier la plus haute falaise de l’île, Cabo Giraõ (si t’as pas le vertige) et une dégustation des vins de Madère au Blandy’s.

DSC07406

4 réflexions sur “Postcard from MADEIRA

Et si on bavardait?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s