Spring comes in like a liar

DSC09915

Le printemps, quelle jolie supercherie. Le dimanche 20 mars, premier jour de printemps, j’espérais pouvoir brûler tous mes manteaux pour les six mois à venir. Au placard les écharpes, welcome back les robes à fleurs ! Sauf que. Le 20 mars dernier, je me suis habillée exactement comme le 19 mars, c’est-à-dire avec un gros pull, un gros manteau, et des grosses chaussettes. Le printemps, clairement, c’était seulement sur le calendrier. J’ai bien tenté la révolution du beau temps quelques jours plus tard, j’ai déballé mon nouveau perfecto, ressorti les Converses et je me suis convaincue que non, je n’avais pas besoin de mon Damart pour sortir, attends, ça vaaa, c’est fini l’hiver ! Pas moins de dix minutes plus tard, mes orteils étaient bleus de froid. Le printemps, c’est seulement sur le ca-len-dri-er, on a dit. Et j’en suis immensément blasée. Cher printemps, je voulais te dire, tu sais, mes manteaux ont suffisamment été rentabilisés, donc c’est bon, si tu veux bien ramener ta fraise, avec ton copain le soleil, sache que ma nouvelle collection de robes vaporeuses et moi, on est prêtes. Bisous !

DSC09800

DSC09945

DSC09817

DSC09946

DSC09807

DSC09917

DSC09943

DSC09935

DSC09903

DSC09941

Perfecto ZaraChemise Pull & BearJean Bonobo – Converses via Asos – Bagues Brandy & Melville – Lunettes de soleil Primark

DSC09829

Pastel Valentine

DSC08500

A l’heure où la blogosphère t’inonde de looks pour la St Valentin, de robes sexy pour te transformer en femme fatale, d’idées restos et cadeaux pour épater ton amoureux, moi je me pointe avec ma tenue « salut je sors du lit et je m’en fiche », vous avez dit hors sujet ? Oui eh bien voilà, c’est qu’il n’y aura pas de robe rouge au décolleté profond cette année, pas de talons aiguilles ou de dîner aux chandelles hors de prix. Je préfère sautiller dans mes derbies à paillettes (oui, je te confirme que je commence une collection de chaussures à paillettes, ce n’est pas qu’une impression), être à l’aise dans mon sweat rigolo pour une balade en amoureux à Paris, et finir ce dimanche avec un risotto à la truffe de chez Picard et une bonne bouteille de vin, au chaud dans notre sweet home. Qu’on m’explique l’intérêt de dépenser 200 euros pour deux huîtres et 3cl de champagne dans un restaurant étoilé juste parce qu’on est le 14 février ? Nous on se noit dans l’amour au quotidien, et de toute façon, j’ai besoin de ces 200 euros pour aller craquer – encore – chez Maisons du Monde (pardon, mais leur nouvelle collection Yellow Summer est juste dingue). Et toi, tu as sorti le grand jeu pour ce weekend d’amour ou tu te la joues boycott, chips & Desperate Housewives au fond du canapé ? Des bisous !

DSC08536

DSC08572

DSC08541

DSC08554

DSC08520

DSC08543

DSC08518

DSC08512

DSC08545

DSC08593

DSC08564

DSC08580

DSC08499

DSC08584

DSC08595

DSC08557

Manteau Primark – Sweat StradivariusPantalon Uniqlo – Sac ZaraChaussures via TK MaxxCollants Calzedonia – Bague Primark – Lunettes de soleil Zara – Montre Mickael Kors

DSC08579